Designer Main Image
Portrait
Oitoemponto

Derrière le duo franco-portugais Oitoemponto, se cachent Jacques Bec et Artur Miranda, deux architectes d’intérieur flamboyants qui ont associé leur talent en 1993 en inaugurant une agence et un showroom à Porto, dont la réputation a depuis longtemps dépassé les frontières portugaises. Créatif et souvent décalé, leur univers est à la fois joyeux, érudit et éminemment affuté, transformant chaque chantier en une aventure enthousiasmante.

Pour toute demande concernant le travail de Oitoemponto

Découvrir la collection
Partagez ce portrait

Parcours

Portugais d’origine, Artur Miranda s’est formé dans une école d’art et de design qui lui ouvre très tôt les portes de l’univers de la mode. A l’issue de son diplôme, il part faire ses armes en Suède d’où il revient épris de design scandinave. De fil en aiguille, il passe du stylisme à l’architecture d’intérieur et commence à dessiner showrooms et boutiques pour certains de ses clients. Le succès arrivant très vite, il crée son studio avec Jacques Bec, diplômé de Penninghen, croisé deux ans plus tôt. Une rencontre déterminante et le début d’une success-story passionnante. Car qui mieux que ce tandem sait réveiller la tradition, bousculer les conventions et susciter de nouveaux équilibres en osant des mariages inattendus et en cultivant leur sens inné de la couleur. Plus que des décorateurs, ce sont de formidables ensembliers et d’admirables curateurs.

Signature

Chacune de leurs réalisations est le fruit de longues heures de concertation durant lesquelles le mode de vie et les envies du client sont étudiés et passés à la loupe sans jamais renoncer au confort. Le résultat est toujours une subtile alchimie entre les goûts des propriétaires et le talent de ces deux créateurs qui ont fait du palissandre, du cuir, de la laque et du métal leurs matières fétiches. Et des décors opulents XVIIIe et XIXe comme du mobilier américain des années 70, leur source d’inspiration. Truffés d’œuvres d’art, leurs intérieurs cultivés sont aussi émaillés d’objets chinés à New York, Paris, Porto ou Lisbonne et d’œuvres d’art ou de tirages photographiques glamour qui donnent à chacun de leur chantier une nonchalance au twist californien.

Coup de cœur

Après leur première collection de mobilier couture baptisée Nossa Bossa Nova en hommage aux architectes brésiliens – Oscar Niemeyer, Lucio Costa, Paulo Mendes da Rocha ou Lina Bo Bardi-  dont le buffet Burle, inspiré par les trottoirs en mosaïques de la ville de Sao Paolo, est une belle illustration comme le miroir Copacabana ou la table Lucio, ils ont imaginé en 2016, une seconde collection en édition limitée, surnommée Puzzle. Huit meubles conçus pour le salon AD Collections qui reflète leur univers kaleïdoscopique, fruit d’associations surprenantes mais parfaitement maîtrisées.

What’s up ?

Depuis la réhabilitation complète en 2018 du fastueux hôtel Monumental à Porto, un bâtiment emblématique des années 20, ils ont intégralement rénové le Château Saint-Maur, une imposante bastide près de Saint-Tropez qui a fait l’objet d’un livre chez Flammarion. Cette année, ils viennent aussi de livrer les chambres du Four Seasons Ritz de Lisbonne, un édifice des années 50 qu’ils ont réveillé avec beaucoup de doigté et conçu la boutique Berluti de New York avant d’achever la joaillerie Godechot Pauliet à Paris. Courant 2022, ils présenteront une nouvelle collection de meubles dont la plupart des dessins provient de leurs archives.

Architecte ou décorateur d'intérieur ?

Architecte ou Professionnel ?

Rejoignez notre programme professionnel

0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetour à la boutique